J’ai eu envie d’écrire cet article depuis plusieurs semaines, mais je n’ai pas osé franchir le cap. C’est tout bête hein, mais j’ai eu peur de paraître prétentieuse, qu’on croit que je me vante de faire de meilleures photos que d’autres, et blah blah blah. Merci le manque de confiance ! Mais j’ai reçu beaucoup de compliments sur mes clichés, de la part de mes lecteurs, de mes proches aussi, alors ça m’a donné l’envie et le courage de partager avec vous mes quelques « secrets ». Surtout que lorsque l’ont me complimente, cela me fait extrêmement plaisir, car la photographie est une de mes plus grandes passions. C’est d’ailleurs pour cela que je privilégie mes propres photos aux photos libres de droit. Je n’ai rien contre ceux qui les utilisent, bien au contraire, c’est pratique, le rendu est quasi parfait et l’on gagne du temps. Mais moi j’aime me « casser » la tête à réfléchir, à placer l’objet, à trouver le bon angle, à retoucher les photos, c’est donc surtout pour ça que je continue de les prendre moi-même.

Mais si l’année dernière, avec mon ancien blog (qui n’existe plus) on m’aurait parlé des photos libre de droit, je les auraient utilisé sans réfléchir. Bien que je sois passionnée par la photographie, je trouvais mes clichés minables, affreux (je suis peut-être dure avec moi-même) et je ne supportais plus de les voir, ni de les faire. Ce qui fait que j’ai abandonné mon blog, malgré mes quelques lecteurs qui l’appréciaient, pour ne plus jamais recommencer. Enfin, c’est ce que je croyais ! Car aujourd’hui me voilà de retour ! Plus forte, plus déterminée et plus motivée que jamais ! C’est peut-être ça l’ingrédient miracle pour réussir de belles choses après tout.

Comment je réalise mes photos du Blog

MON APPAREIL PHOTO

Je sais que beaucoup utilisent de superbes appareil photo reflex pour réaliser les photographies de leur blog. Pour le moment, bien que plus tard j’aimerais acquérir ce type d’appareil, j’utilise un appareil photo compact. Plus spécialement le Canon Powershot SX610. Malgré son prix assez peu coûteux, il réussit à faire de magnifique photos d’une qualité vraiment pas négligeable et son zoom est exceptionnel ! Je ne suis absolument pas déçue de mon achat et je vous le recommande fortement si vous souhaitez investir dans quelque de pas trop coûteux.

LE FOND

Moi j’utilise très souvent mon fond marbre, qui est en fait un sticker effet marbre que j’ai collé sur ma table basse. Je n’arrive vraiment plus à m’en passer ! Je trouve qu’il sublime mes photos et met en valeur les objets exposés. Toutefois, si vous n’êtes pas très fan du marbre vous pouvez aussi utiliser des immenses feuilles de couleurs, un tapis (oui oui !), une couverture ou bien encore un drap. Les idées sont infinies !

LES ACCESSOIRES DE PHOTOS

C’est la base des flatlays ! Alors, j’aime avoir quelques objets à porter de main pour remplir les espaces vides de ma photo, ajouter quelques touches de fantaisie et surtout rendre le tout harmonieux. Je me les procure essentiellement chez Primark, à des prix, vous vous en doutez très raisonnable. Mais aussi parfois chez Maison du Monde ou bien encore Ikea. Vous pouvez choisir de la papeterie, du matériel make up, des bougies, votre coque de téléphone, une plante, une tasse de thé, …

LA LUMIERE

Je n’utilise aucun matériel du type réflecteur de lumière ou éclairage artificiel, bien que j’aie ce qu’il faut chez moi, mais je vous avoue que j’ai encore du mal à maîtriser ça, donc je préfère attendre un peu. Je crois qu’à ce jour, je n’ai jamais utilisé de lumière artificielle pour mes photos, ou alors juste pour tester, mais le rendu me déplaisait fortement. Je trouve que la lumière naturelle a un rendu plus naturel (LOL), qu’il rend la photo plus authentique et qui empêche les reflets de certains objets. Bon il faut dire que j’ai aussi de la chance d’avoir un appartement lumineux, contrairement à mon ancien appartement qui m’obligeait à utiliser de la lumière artificielle pour 90% de mes photos.

LE PLACEMENT DES OBJETS

Il existe plusieurs types de flatlay possible, comme par exemple ceux où les objets sont parfaitement alignés et droit, ou encore celui où les objets sont un peu placés « n’importe comment ». Bon, quand je dis « n’importe comment », ce n’est pas vraiment ça, c’est quelque chose de plus réfléchi et plus complexe à vrai dire. Ce que j’aime faire c’est placé un objet au centre, celui sur lequel je veux attirer l’attention, ensuite j’ajoute des objets en biais, dans les coins, ou bien encore j’en laisse apparaître la moitié d’un, … Vous voyez ? En essayant plusieurs combinaisons, j’arrive à la fin à faire le flatlay parfait !

LES PLANS

Vous le savez sans doute, un flatlay se prend de haut. Toutefois, il ne suffit malheureusement pas juste de mettre l’appareil photo au-dessus et de réaliser sa photo. Ce que j’aime faire et qui marche à tous les coups, c’est de jouer un petit peu avec le zoom, d’essayer avec une vue éloignée, une autre plus rapprochée, ou encore de pencher légèrement l’appareil photo (c’est ce que j’ai fait pour la photo de couverture). Tout sur la façon dont la photo est prise. Regardez par exemple la photo ci-dessous, c’est ma table prise en photo un peu « à l’arrache » pour que vous vous rendiez compte de la différence avec les autres photos plus travaillées. Rien à voir n’est-ce pas ? J’aime vraiment tester les multiples combinaisons, quitte à me retrouver avec une cinquantaine de photos à la fin. Au moins comme ça j’ai le choix et je trouve forcément mon bonheur parmi celles-ci.

FlatLay JoyfulDreams

Comment réaliser un flatlay
 

ET VOUS, QUELLES SONT VOS ASTUCES POUR RÉALISER UN FLATLAY ?
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest